Système de commande de la climatisation
Batteries
Filtres
Essuie-glaces
Amortisseurs et suspension
Pneus
Ampoules
Eclairage
Carrosserie
Freins
Radiateur et système thermique
Rétroviseurs
Système de distribution
Bougie d'allumage
Embrayage

Qu'est-ce que c'est

De nos jours, le contrôle de la climatisation n'est plus considéré comme une option ou un luxe mais comme un équipement standard d'un véhicule, et plus de 80 % des véhicules sur la route en sont équipés.

Une augmentation de la surface vitrée et des temps de voyage plus longs sont certaines des raisons pour lesquelles le contrôle de la climatisation est maintenant plus important que jamais en termes de confort à bord. L'hiver, il aide à désembuer rapidement, à contrôler le niveau d'humidité dans l'habitacle afin d'améliorer la visibilité et la sécurité de conduite. Grâce aux filtres du compartiment passagers, même la qualité de l'air généré dans l'habitacle est maintenant meilleure que jamais.

air-conditioning_image

Le contrôle de la climatisation est un système fermé, qui agit sur les différences de pression et le changement d'état que subit le gaz de refroidissement à travers le circuit.
De nombreux composants sont impliqués :

  • le compresseur aspire et comprime le liquide de refroidissement, en modifiant son état et sa température (de basse pression et basse température à haute pression et haute température) ;
  • le condensateur transfère la chaleur à l'air extérieur et condense le liquide de refroidissement, qui ensuite passe de gaz à liquide ;
  • le liquide de refroidissement passe à travers le filtre sécheur, qui absorbe l'humidité et élimine les impuretés ;
  • il atteint ensuite la soupape d'expansion, où elle subit une chute drastique de pression et de température ;
  • dans l'évaporateur, le liquide de refroidissement change d'état, et passe d'un liquide à un gaz. Celui-ci absorbe de la chaleur et réduit la température de l'air généré dans l'habitacle à travers les bouches d'aération.

Une fois que le cycle est terminé, le liquide de refroidissement est à nouveau aspiré par le compresseur. Tous les composants sont connectés par un tuyau rigide.

Le système de contrôle de climatisation est également supporté par deux ventilateurs entraînés par un moteur: un ensemble ventilateur de radiateur et un ensemble ventilateur d'habitacle.

Avant d'entrer dans le véhicule par les aérations, l'air passe à travers le filtre d'habitacle qui élimine les particules polluantes et, dans le cas de filtres à charbon actif, qui élimine les gaz nocifs et les odeurs déplaisantes.

Le compresseurDécouvrir

CondensateurDécouvrir

FILTRE SÉCHEURDécouvrir

Soupape d'expansionDécouvrir

ÉvaporateurDécouvrir

la saviez-vous?

Climatisation ou contrôle de climatisation?

Climatisation ou contrôle de climatisation?

La climatisation est un dispositif qui est uniquement capable de refroidir, tandis que le contrôle de climatisation peut à la fois refroidir et chauffer l'air. La climatisation utilise les caractéristiques des gaz, qui chauffent ou refroidissent quand ils sont soumis à des pressions différentes et des contraintes physiques. Il existe différents types disponibles, en fonction du mode de fonctionnement:

  • manuel: tous les réglages relèvent de la responsabilité de l'utilisateur;
  • semi-automatique: lorsque le réglage automatique est limité à la température et à la vitesse de ventilation;
  • automatique: lorsque le flux, la température et la vitesse de ventilation sont tous gérés par une unité de commande.

En fonction du nombre de zones qui peuvent être individuellement réglés, il existe des systèmes de contrôle de climatisation à zone unique, double zone, triple zone et quatre zones disponibles.

Température équivalente
 

Température équivalente<br /> 

Si un ventilateur est allumé dans une pièce, l'air mobile a la même température que l'air fixe, mais quand il vous atteint, il semble plus froid. En haut d'une montagne, lorsque l'air est à zéro degré, au soleil, il est facile d'avoir chaud. Quelle que soit la température enregistrée par le thermomètre, l'humidité nous donne l'impression qu'il fait plus froid à basses température et plus chaud à des températures plus élevées. Le confort thermique que nous percevons n'est pas qu'une question de mesure sur un thermomètre. Les systèmes de contrôle de climatisation les plus sophistiqués fonctionnent selon la température équivalente, ou la gestion complexe de la climatisation basée sur le confort thermique perçu, afin de s'assurer que les occupants de l'habitacle apprécient la température demandée. Ils fonctionnent en utilisant des algorithmes, qui font fonctionner le système de contrôle de la climatisation selon différents facteurs détectés par des capteurs spécifiques qui permettent au système d'anticiper et de compenser les changements climatiques à l'intérieur et à l'extérieur de l'habitacle.

Détecteur de fuite pour dysfonctionnements

Détecteur de fuite pour dysfonctionnements

L'une des principales causes d'anomalies fonctionnelles des systèmes de contrôle de la climatisation est un flux de circuit de refroidissement inefficace, qui réduit très légèrement la quantité de gaz réfrigérant, donnant lieu à une réduction progressive des performances jusqu'à une panne totale. Dans ces cas, une détection minutieuse des fuites doit être réalisée sur tous les composants du système.

Il existe différentes sortes d'options de détection de fuite: des solutions de contraste à ajouter au liquide de refroidissement, et des lampes UV qui rendent la solution de contraste visible; des détecteurs électroniques qui émettent un signal sonore quand une fuite est détectée, même petite, et y compris dans des zones difficiles à atteindre; des solutions qui, lorsqu'elles sont vaporisées sous forme liquide à l'endroit où le flux est réduit, forment une mousse qui réagit avec le gaz réfrigérant. Enfin, il existe une détection de fuite en utilisant de l'azote, une technique utile à la fois lors du rinçage du système et lors de la vérification du flux, réalisée en utilisant des kits de rinçage du contrôle de la climatisation spéciaux.

ASTUCES Lancia

Pour assurer un fonctionnement toujours efficace de votre système de contrôle de la climatisation, vous devez l'utiliser souvent, même en hiver. Le contrôle de la climatisation est un système en soi, avec son propre moteur (le compresseur), des échangeurs thermiques (condensateur et évaporateur), des filtres et tubes, et il est toujours sous pression, même quand il n'est pas activé.
Dans toute saison, le système joue son rôle pour améliorer la sécurité à bord: en déshumidifiant l'air qui entre dans l'habitacle, il résout le problème de l'embuage des vitres, qui peut être particulièrement irritant l'automne et l'hiver.

À la fin d'un long voyage, en particulier lors de journées pluvieuses et humides, c'est une bonne habitude de l'allumer pour laisser les aérateurs fonctionner à pleine puissance pendant quelques minutes avant de l'arrêter. Il suffit d'éteindre le système de contrôle de la climatisation et de laisser seulement la ventilation active. Cela permettra à l'évaporateur et aux aérations de sécher et les passagers peuvent s'habituer à la température extérieure. Cela limite également la formation de mousse et de bactéries provoquées par l'humidité, qui peut donner lieu à des odeurs désagréables et à des réactions allergiques. Un remplacement régulier du filtre d'habitacle est crucial pour garantir d'avoir un air propre à bord à tout moment.
Pour un confort thermique optimum, et pour éviter des chocs thermiques, en particulier l'été, le contrôle de la climatisation ne doit jamais être programmé à une température trop basse. Idéalement, la différence entre la température ambiante et la température intérieure du véhicule ne doit pas dépasser 6° – 7°.

Diriger le flux d'air de refroidissement vers le haut et pas directement sur la carrosserie. Cela aide l'air froid plus lourd à se mélanger avec l'air chaud plus léger.

Pour assurer une performance de contrôle de climatisation optimale, il est bon de recharger le gaz réfrigérant tous les trois ans.

air-conditioning_image

Auto-diagnostic

Si vous constatez une réduction des performances de votre système de contrôle de climatisation, et qu'il ne semble pas que le refroidissement se fasse efficacement, il est possible qu'il vous faudra réaliser une détection de fuite et recharger le gaz réfrigérant. Dans tous les cas, il est recommandé de recharger le gaz tous les trois ans.

Si vous constatez la formation d'une flaque d'eau sous la partie avant de votre véhicule après avoir voyagé avec la climatisation allumée, ce n'est pas un problème: c'est l'évaporateur qui goutte quand le givre qui se forme sur les panneaux fond.

Si vos fenêtres sont souvent embuées, même quand le contrôle de climatisation est allumé, le flux d'air de l'habitacle peut être trop faible. Si le filtre d'habitacle est trop plein d'impuretés ou obstrué pendant un laps de temps prolongé, il doit être remplacé. Le filtre d'habitacle doit être remplacé pendant chaque entretien, ou au moins une fois par an.